Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

À propos

Moi

Qui suis-je ?

La vie m’a fait ingénieur dans l’aéronautique avant de me vouloir écolo-bobo mais je vis plutôt bien ce paradoxe. Avec ce site, je souhaite rendre accessible une information claire sur le thème général de l’environnement, avec beaucoup de raison et un brin de sentiment. Ce n’est pas un blog, je ne raconterai pas ma vie ailleurs que dans cette page. Et encore, ce partage, je ne le fais que pour apporter plus de crédibilité à mes articles en faisant preuve de transparence.

Les origines (ou background pour les amateurs de vocabulaire anglophone) d’un auteur peuvent apporter une juste perspective sur ses propos. Ceux d’un physicien ayant travaillé trente année de sa vie dans la recherche fondamentale sur le nucléaire auront beaucoup de poids auprès du grand public dans le débat sur la construction ou non d’une nouvelle centrale. Mais peut-être a-t-il reçu des financements de la part d’EDF pour ses recherches, mené un comité scientifique à la COGEMA ou encore été sur les mêmes bancs de l’école au primaire avec l’actuel directeur de Framatome. Cela jettera inévitablement un doute sur l’impartialité de ses remarques si elles sont en faveur du projet mais peut-être les paroles de cet hypothétiques physicien sont elles véritablement honnêtes.

Bref. Bien que ces informations soient à prendre avec circonspection (le dernier mot selon moi devant relever de l’avis du consesnsus scientifique international), je trouve qu’elles sont vitales pour bien mettre en perspective les propos d’un auteur. En conséquence, voici quelques grandes lignes sur mon propre parcours. Attention ça va aller vite, il n’y a pas grand-chose :

A l’heure où j’écris ces lignes, je suis un homme blanc (ça ne devrait pas changer) de 27 ans ayant toujours vécu en banlieue parisienne, jamais très loin du boulevard périphérique. Pur produit de l’élitisme français, je suis passé par une classe préparatoire pour enchaîner sur une école d’ingénieur qui m’a donné plus de maux de tête que d’idées. Après un master en Allemagne (pas très dépaysant par rapport à la France) je suis revenu travailler en tant que cadre dans un grand groupe aéronautique français (je vous laisse deviner lequel mais je ne vendrai pas la mèche). Je n’ai pas d’enfant et je n’en veux pas donc j’ai tout le temps et les moyens financiers pour m’inquiéter du futur de la planète. Je suis donc un privilégié inquiet mais pas vraiment de son propre sort.

D’où vient mon intérêt pour l’environnement ? En vérité je ne sais pas trop mais il n’y a rien de dramatique : ma mère n’a pas développé de cancer en touchant du Round-Up, mon père ne s’est pas dissous en se douchant sous une pluie acide et je me moque un peu des générations futures. Si je devais forcer deux raisons dans mes motivations ce seraient le suivantes :

  1. Par curiosité intellectuelle, je ne me contente pas qu’on me dise que la terre se réchauffe à cause du CO2, je veux savoir pourquoi, comment, dans quelle mesure et peut-on y faire quelque chose ? Certains disent que c’est faux ou encore que ce n’est pas la faute de l’humanité. Ont-ils raison ? Quels sont leurs arguments ? Je ne veux pas asséner de vérités sans savoir ce qui se trouve derrière.
  2. J’aime la nature. C’est un peu niais mais j’adore me balader en montagne, en forêt, au bord des ruisseaux. Je m’émerveille des grenouilles dans les étangs, des abeilles dans les fleurs, des papillons et des vaches dans les prés. J’aime bien manger aussi et je ne veux pas qu’on se retrouve un jour dans une dystopie comme celle de Soylent Green. Je ne sais pas si nous atteindrons de tels extrêmes au cours de ma vie mais je suis triste de constater qu’on puisse endommager une telle beauté et une telle diversité.

En conséquence de mes différentes lectures, j’ai un peu changé mon mode de vie, assez simplement, sans extrême, mais suffisamment je pense pour que si cela se transmettait à toute la population occidentale, il y aurait un impact notable. Vous me trouverez ambitieux, prétentieux probablement, mais je cherche réellement à toucher le plus de gens possible. Mon objectif ultime est de convaincre que :

  1. L’homme endommage l’environnement, dans certains cas de manière irréversible, que cela soit grave pour lui, les générations futures ou la faune et la flore
  2. Ce n’est pas un état de fait, nous pouvons changer ce constat, même à l’échelle de l’individu. Je suis convaincu qu’il ne faut rien attendre des gouvernements, il faut changer ce qu’on peut au niveau local et remonter l’échelle spatiale. Le consommateur (ou consomm-acteur certains disent, le terme n’est pas de moi) a plus de pouvoir qu’il ne le pense : nous sommes la sève de l’arbre économique, qu’on cesse d’alimenter une branche et celle-ci meurre
  3. Nous pouvons faire des compromis sans perdre en bonheur et en bien-être. Je dirais même que certains choix de vie pouvant sembler privatifs rendraient la plupart des gens dans de meilleures dispositions

Dans ce site j’essaierai le plus souvent de convaincre en usant de faits indéniables mais il y aura des moments où je devrai faire usage d’extrapolations, d’hypothèses, de suppositions ou de simple logique tant que les preuves seront manquantes. C’est la base de tout processus scientifique mais c’est là où les marchands de doute (cf. le livre de E. M. Conway et N. Oreskes) plantent leurs graines de discorde donc j’essaierai de m’en servir le moins souvent possible. Je ne suis pas un scientifique, mon seul outil est de m’appuyer sur les travaux de ceux qui font vraiment avancer la recherche. Je souhaite plus diffuser que créer.

Ce site s’organise autour de trois catégories :

  • des outils de compréhension des sujets, de leurs méthodes et de leur vocabulaire. La difficulté à comprendre des articles scientifiques est le premier agent du doute
  • des propositions de lecture avec un résumé/commentaire, une liste de points négatifs et positifs de l’œuvre ainsi que les éléments clés qu’il faut en retenir. Le but n’est pas de plagier mais de susciter l’intérêt et de me construire une table de référence pour la suite
  • de véritables articles se servant des deux précédents piliers afin de traiter de sujets précis

C’est tout ce que je voulais dire dans mon « à propos » et c’est déjà une belle tartine. La suite se passe dans l’onglet « Archives » contenant les différentes catégories « Lecture », « Outils » et « Articles ».

Merci de me lire!

Publicité
%d blogueurs aiment cette page :